D’après un sondage SOM réalisé par Question Retraite, près de trois travailleurs Québécois sur quatre affirment ne pas avoir de plan de retraite. Alors que nos économies ont fondue comme de la neige au soleil, voilà maintenant que la plupart d’entre nous ne savent pas même ou ils s’en vont avec ce qu’ils leur reste.

Cela m’amène à une profonde réflexion: Pourquoi se plaindre incessamment de l’argent que l’on perd alors que nous ne savons même pas ou nous irons avec celles que l’on gagne?

Homme Étonné

En toute honnêteté, je cherche toujours la réponse définitive mais je crois qu’il est simplement plus facile de se concentrer sur le négatif et de suivre l’effet de masse populaire. Toutefois, sachez qu’il est primordial, afin de pouvoir bénéficier d’une retraite confortable, d’avoir un plan de retraite solide et viable correspondant à notre capacité, nos besoins et nos objectifs.

Le sondage, réalisé auprès de 1 502 répondants, dévoile que seulement 21% des personnes interrogées disent posséder un objectif de revenu pour la retraite de même qu’un plan pour l’atteindre. Sept pour cent des répondants déclarent avoir un objectif de revenu, mais ne pas avoir de plan de retraite.

La grande majorité des travailleurs québécois, soit 72%, ne s’est fixé aucun objectif en ce qui a trait à la planification de leur retraite et « risque de faire face à de graves difficultés financières à long terme », selon Question Retraite.

« Pour Question Retraite, ces données sont d’autant plus inquiétantes, car une retraite bien planifiée dépend en grande partie de l’âge auquel on a commencé à épargner et de la régularité avec laquelle on a cotisé à ses REER », a commenté Jocelyne Houle-LeSarge, présidente de Question Retraite.

Pour ma part, j’invite les gens à porter autant d’attention à leurs économie qu’ils en passent à la reche d’économie. Je m’explique: Pourquoi un individu passe son week-end entier à magasiner qui offre le meilleur téléviseur 42 pouces à cristaux liquides (qui ne lui coûtera que 30$/mois) alors qu’il ne passe qu’une heure avec son conseiller afin d’élaborer son plan de retraite?

Sachez que pour nous, conseiller œuvrant dans le secteur des services financiers, il n’y a rien de plus satisfaisant que de savoir qu’un client a très bien compris ce qu’on lui explique, qu’il en est satisfait et surtout, qu’il s’y sent confortable. À ce niveau, chers clients, SVP prenez le temps de nous écouter et de grâce, posez-nous vos questions. Vous n’aurez pas l’air ridicule…

Après tout, c’est votre argent!

Publié par Hugo Neveu dans Actualité, Investissement | 1 commentaire

  • Abonnement à l’infolettre