Le beau temps semble vouloir s’installer autant dehors que sur les marchés! En effet, un vent de fraîcheur estivale frappe actuellement l’économie. Bien que tout ne soient pas parfait, les perpectives optimistes se multiplient depuis quelques temps. Je suis tenté de m’en réjouir mais je reste toutefois sur mes gardes. Est-ce un feu de paille?

Obama Progress

Le discours tenue par le président américain et son équipe récemment semble du moins mentionner le contraire. Les reprises économiques étant toutefois déclarées une fois que ces dernières ont eu lieu, pour ma part, je vais attendre quelques temps avant de trop me réjouir.

Toutefois, certains articles nous démontrent des signes évident d’une reprise économique éventuelle et d’une meilleur gestion. En voici deux tirés du site argent.canoe.com.

Ford va publier sa première hausse des ventes depuis 2 ans

THE ASSOCIATED PRESS
La prime à la casse appliquée aux États-Unis a eu des effets positifis sur les ventes de Ford (F), qui enregistre la première hausse de ses ventes depuis deux ans, a indiqué George Pipas, responsable commercial de la compagnie, dimanche.

Les résultats exacts seront communiqués ce lundi. Le constructeur du Michigan avait vendu 161 071 véhicules en juillet 2008, en baisse de 15 pour cent par rapport à l’année précédente.

Cette progression atteste du succès du système dit «du cash pour de la ferraille» mis en place par le gouvernement américain dans le cadre du plan de relance de 106 milliards $ US adopté le 24 juin dernier. Les acheteurs de véhicules plus efficients au plan écologique reçoivent de 3500 à 4500$ US pour leur ancienne voiture, et 250 000 conducteurs ont profité de l’aubaine.

Ford est le premier des six constructeurs automobiles américains à sortir du marasme.

La Caisse de dépôt reprend sa cote AAA

Argent

Après l’avoir placé sous observation négative en février, Standard & Poors réaffirme la cote de crédit triple-A avec « tendance stable » de la Caisse de dépôt et placement et de sa filiale CDP Financière.

Il s’agit de la cote à long terme la plus élevée de l’agence de cotation.

Standard & Poor’s se dit impressionnée par les progrès réalisés par la CDP et souligne les mesures prises pour stabiliser l’équipe de direction.

L’agence mentionne également les efforts déployés en matière de gestion des risques.

La Caisse se relève a l’heure actuelle d’une année 2008 désastreuse, alors que son rendement négatif de 25 % s’est traduit par une perte de 40 G$.

En juin, l’agence de notation DBRS avait aussi confirmé la cote triple-A de la Caisse.

Publié par Hugo Neveu dans Actualité, Divers, Investissement

Émettre un commentaire

  • Abonnement à l’infolettre