Depuis quelques temps, les médias parlent sans cesse de conseiller financier qui fraudent leurs clients. Sont-ils seulement véritablement conseiller en services financiers?!?

Mains menottés

La plupart de ceux qui se font prendre dans les scandales ne sont en fait que des arnaqueurs professionnels. Ceci étant dit, il y a certains moyens simple, rapide et efficace de valider si votre conseiller est digne de confiance ou du moins si il est réellement qualifié pour vous offrir les services offerts.

Cette section du site de l’autorité des marchés financiers est d’ailleurs particulièrement pratique à cet effet:

http://www.lautorite.qc.ca/clientele/consommateur/registre-entreprises-individus-autorises-exercer/registre-representants-entreprises/recherche-registre-representants-entreprises.fr.html

Aussi, voici quelques conseils prodigué par Mindy Mayman, conseillère en gestion du patrimoine à RSM Richter Chamberland, à l’intention des petits investisseurs afin qu’ils puissent mieux se prémunir contre les fraudes.

1. Vérifier si le conseiller est accrédité

Au Québec, les conseillers en placement doivent s’inscrire auprès des autorités, comme l’Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières ou l’Autorité des marchés financiers (AMF).

2. Évaluez le personnel

Cherchez à savoir qui prend les décisions de placement et qui met en oeuvre les stratégies de placement. Recherchez des accréditations professionnelles reconnues, comme Conseiller en sécurité financière, CFA (analyste financier agréé), Pl. Fin. (planificateur financier accrédité), AVA (assureur-vie agréé), CA (comptable agréé), FCSI (fellow de l’Institut canadien des valeurs mobilières).

3. Comprenez clairement la stratégie de placement

Les stratégies de placement et les produits financiers devraient être clairs et compréhensibles. Mieux vaut rester loin de ce que l’on ne comprend pas, comme disait l’investisseur Peter Lynch.

4. Méfiez-vous des «garanties», des rendements rapides et des accès particuliers

Les professionnels sérieux en matière de placement ne garantissent pas les rendements. Les combines pour s’enrichir rapidement de manière légitime n’existent pas, non plus que les placements qui donnent des rendements plus élevés sans volatilité.

5. Ne donnez de procuration à personne relativement à vos fonds

Le conseiller en placement ne devrait pas avoir le pouvoir de dépenser les fonds provenant du compte d’un client, sauf pour le paiement des honoraires contractuels. De plus, le conseiller ne devrait avoir aucun autre pouvoir que celui de négocier les titres. Ne libellez jamais de chèque au nom d’un particulier lorsque vous faites des placements.

6. Assurez-vous que les fonctions de garde et de contrôle sont exécutées par un tiers indépendant

Demandez un relevé du dépositaire, un tiers indépendant, qui établira un rapport quant aux effets en portefeuille et à leur valeur indépendamment des conseillers.

7. Assurez-vous qu’il y a des vérifications et des confirmations indépendantes des résultats déclarés

Si le conseiller en placement est également responsable de la préparation et de la publication des relevés et des rapports destinés aux clients sans confirmation de tiers, ou si les résultats déclarés étaient trop uniformément bons, cela peut être considéré comme des signaux d’alarme.

8. Comprenez le cadre réglementaire du territoire

Les investisseurs devraient être prudents à l’égard des placements à l’étranger. Un grand nombre d’entre eux sont légitimes, mais d’autres font l’objet d’une réglementation différente, et il est beaucoup plus difficile de localiser et de recouvrer votre argent à l’étranger si un problème survient.

9. Limitez votre exposition au risque

Un des meilleurs moyens d’éviter la catastrophe qui découle des fraudes en matière de placements consiste à limiter la somme que vous investissez. La diversification offre également l’une des protections les plus fondamentales et éprouvées en matière de placement pour se prémunir contre la possibilité de tout perdre en raison d’une fraude.

10. Posez des questions

En posant les bonnes questions et en vous armant de l’information pertinente, vous devenez l’un des investisseurs informés que les escrocs ont plus de difficulté à piéger.

Publié par Hugo Neveu dans Actualité, Assurance, Investissement

  1. 2 réponses à “10 conseils pour éviter la fraude”

  2. Super Hugo ton site… Je savais que tu ne ferais pas les choses à moitié … J’ai bien hâte de te revoir 🙂

    Par Tommy Rhéaume le Août 27, 2009

  3. Bravo Hugo , beau travail, belle présentation!

    Par Aline Demers le Sep 11, 2009

Émettre un commentaire

  • Abonnement à l’infolettre